La culture dans les Lieux Intermédiaires et Tiers Lieux : l'urgence de coconstruire

MARDI 5 OCTOBRE _ 10h00-12h00
108,  salle 109
PRÉSENTATION DE LA TABLE RONDE 

Nés de collectifs, de processus d’affirmation citoyenne, d’une soif de permettre à une multiplicité de démarches artistiques et culturelles de se penser, de s’expérimenter, de se travailler, les lieux intermédiaires et indépendants se sont développés partout, défiant les périmètres établis. Ils s’ancrent dans une manière de faire relations dans la diversité. Ils construisent une identité en mouvement, une identité-relation, dans l’esprit des droits culturels dont ils se réclament. Développant des formes d’économie solidaire, ils concourent à la dynamique des milliers de lieux citoyens, à la gouvernance partagée, qui hybride une pluralité d’activités et s’engagent sur les territoires à travers des coopérations multiples (culturelles, sociales, de recherche, socio-économiques…).

Ce mouvement invente de nouveaux imaginaires culturels et des pratiques en acte pour faire bouger la société vers plus de communs et de solidarités. Alors que le gouvernement annonce un nouveau plan de 130 millions d’euros pour les Tiers-Lieux dont 27% sont des tiers lieux culturels selon le rapport de Patrick Lévy Waitz, comment la dimension culturelle est-elle soutenue ? Plus largement, quelle prise en compte par les politiques publiques de ces initiatives citoyennes et de leur fonctionnement ? Comment accompagner leur culture de la coopération et de la participation ? Comment coconstruire sur les territoires pour renforcer cette dynamique ?

INTERVENANT·E·S EN COURS DE CONFIRMATION

Aurélie BESENVAL

Coordinatrice du réseau Hybrides (Réseau des Lieux intermédiaires et indépendants en Bretagne)

Stéphanie NOEL

Théâtre des Minuits, membre du réseau ALIICE (Association des Lieux intermédiaires et indépendants en Région Centre-Val de Loire)

Fanette BONNET

Coordinatrice du réseau Actes-if (Réseau des Lieux intermédiaires et indépendants en Ile-de-France)