Libertés et espace public : savoir, vouloir, agir

MERCREDI 20 MARS – 14h00/16h00
SALLE CATERING
PRÉSENTATION DE L’ATELIER

Le phénomène dépasse largement les frontières hexagonales, au sein de l’Union européenne, sous la pression des gouvernements, la restriction des libertés fondamentales (individuelles et collectives) est de plus en plus prégnante et inquiétante. Atteints dans ses capacités d’expression, d’action et de contestation et questionnements des pouvoirs établis, les acteurs de la société civile (associations, ONG, corps constitués, journalistes, etc.) font actuellement un effort sans précédent pour résister à ce processus de limitation à l’espace public, celui même qui permet la délibération et donc l’oxygène démocratique.

Dans cet atelier en deux temps, nous souhaitons partager, documenter et analyser un certain nombre d’expériences vécues par des acteurs aussi différents que les artistes de rue ou les tenants de l’internet libre, le tout avec une mise en perspective historique qui nous permettra de prendre du recul. Dans cette deuxième partie de nos travaux au cours desquels, loin de nous arrêter à de simples observations et constats, nous ferons un panorama des initiatives prises actuellement pour résister et dessinerons ainsi collectivement les contours de plans d’action nous permettant d’agir et « d’inverser la vapeur ».

 

INTERVENANT·E·S EN COURS DE CONFIRMATION
Laurence BLISSON

Laurence BLISSON

Secrétaire générale du Syndicat de la magistrature

Luce PANE

Luce PANE

Maire de Sotteville-Lès-Rouen

Anne LE GOFF

Anne LE GOFF

Directrice de l'Atelier 231 – CNAREP (Sotteville-lès-Rouen)