Porté depuis sa quatrième édition par l’UFISC (Union fédérale d’intervention des structures culturelles) et ses dix-huit organisations de différents champs artistiques et culturels, POPMIND vise à rassembler les énergies du monde culturel et au-delà, pour proposer un temps de réflexion prospective et de construction pratique sur la dimension artistique et culturelle et la place des artistes, des projets, des équipes, des acteur·rice·s citoyens, dans une société en mouvement, du local à l’Europe.

« Cultures, communs et solidarités, un nouvel imaginaire pour ranimer nos sociétés », c’est le fil rouge de la nouvelle édition 2021 de POPMIND, prévue les 5,6 et 7 octobre 2021 au 108, à Orléans, et précédée de plusieurs temps forts, points d’étapes et de co-construction de l’événement.

Lors de son édition précédente, en 2019, POP MIND a ressemblé plus de 300 participant-e-s autour de la thématique des « Droits humains comme zone à défendre en Europe », explorée à travers plusieurs fils rouges sur 25 plénières, tables rondes et ateliers, en compagnie d’une centaine d’intervenant·e·s français·e·s et européen·n·es : un plébiscite en faveur de la fraternité, de la liberté et de la solidarité, alors que les droits fondamentaux sont mis à mal en France et en Europe.

Cultures, communs et solidarités, un nouvel imaginaire pour ranimer nos sociétés

La crise sanitaire et au-delà les crises écologiques, économiques, politiques, que nous traversons montrent l’urgence de repenser nos modèles de société vers plus de démocratie, de solidarité, de durabilité et de respect des droits humains et du vivant. La culture est au cœur de cette transition par le nouvel imaginaire qu’elle permet de fabriquer en commun, par ce qu’elle porte de libertés, de création, d’expression, de partage sensible, de relations dignes entre personnes, d’émancipation critique et de construction individuelle et collective.

Construit autour de la thématique de l’imaginaire comme levier pour une ranimation des solidarités en Europe et dans le monde, le programme de POP MIND 2021 abordera notamment :  l’économie et les solidarités, les relations au travail, l’écologie, l’environnement, le développement durable, la démocratie et la citoyenneté, les gouvernances partagées, la relation à l’art, le rapport au territoire, la métropolisation et la ruralité, les processus de gentrification, le territoire européen, la diversité des personnes, les questions liées aux genres, l’identité, les droits culturels…

Nos objectifs

POP MIND est un temps de rassemblement et de partage pour l’ensemble des organisations touchant au monde culturel : professionnels, fédérations, universitaires, société civile, syndicats, réseaux territoriaux, associations, État, collectivités…

C’est un espace de réflexion rare, qui se démarque des temps dédiés uniquement au marché en annexe des grands festivals européens.

C’est un moment nécessaire pour aborder cette période incertaine et complexe pour le secteur culturel, au carrefour de plusieurs modes de développement, notamment pour les acteurs de l’économie sociale et solidaire. Cet événement s’inscrit dans une perspective européenne de construction d’un espace commun partagé pour les acteurs culturels.

POP MIND s’intéresse aux mutations économiques, politiques, technologiques et artistiques dans un contexte de mondialisation, afin de produire des connaissances et se projeter pour le futur. POP MIND vise à devenir un événement annuel inspirant, liant le local à l’européen, rassembleur et solidaire.

Organisé par l’UFISC (Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles) et ses membres, POP MIND doit pouvoir devenir un marqueur annuel européen autonome, reproductible et exportable.

De multiples formes de travail

POP MIND est un moment de rencontres qui s’organisent selon plusieurs formes de travail :

• Grand large
Les grands larges sont des temps de conférence sur les grands enjeux du devenir de la culture en Europe et dans le monde. Avec une ou plusieurs personnalités publiques invitées, le grand large propose de prendre de la hauteur et de se positionner dans le monde aujourd’hui.
• Débats stratégiques et tables rondes

Chaque jour, plusieurs débats stratégiques et tables rondes seront organisées en plateaux mixtes de personnalités politiques, d’acteurs et d’organisations, pour construire ensemble le monde de demain.

• Ateliers
Participatifs, les ateliers sont construits à partir de propositions émanant d’une ou plusieurs organisations et réseaux d’acteurs sur des problématiques spécifiques.


• Palabres
Les palabres sont des temps de débats et de dialogue, proposés en fin de journée pour prolonger les réflexions

Les organisateurs

L’UFISC représente plus de 2500 structures développant des projets artistiques et culturels qui conjuguent une pluralité d’activités : création et diffusion de spectacles ou d’événements, action culturelle sur un territoire en relation directe avec les populations, création par l’artistique d’un espace public et citoyen, transmission d’un savoir-faire et soutien au développement de la pratique amateur.

Le  108 est un lieu indépendant vivace et singulier de production, recherche et création artistique, installé dans une ancienne chocolaterie du XIXème siècle de près de 5 000M2, au centre-ville d’Orléans. Un modèle 3ème lieu, lieu intermédiaire, tiers-lieu artistique et culturel, en résonance avec un monde en transition et à la croisée d’enjeux sociétaux comme sectoriels pour le spectacle vivant et les arts associés : liberté d’expression, de création artistique, de vivre ensemble, d’éducation artistique comme de besoins de coopération, de résilience, d’accueil, d’espaces de création et matériels mutualisés, d’accompagnement et de ressource pour les professionnels. Une volonté affichée et historique du 108 d’adaptation aux nouveaux enjeux des créateurs, équipes administratives des structures spectacles vivants et champs artistiques associés, comme du renouvèlement des publics dans la découverte et dans la pratique puis de la place que cet ensemble prend dans le monde d’aujourd’hui et de demain.

La Fédération Régionale des Acteurs Culturels et Associatifs – Musiques Actuelles (Fraca-Ma) s’appuie sur un réseau solide d’adhérents issus des six départements du Centre-Val de Loire ; ensemble ils coopèrent et concourent à la structuration de la filière sur le territoire. Ses missions s’articulent autour de cinq grands axes : un axe autour de la structuration du secteur et quatre axes autour de la mise en œuvre et la coordination d’actions de coopérations (information et ressource ; transmission ; production et diffusion ; repérage et accompagnement).